Installation OSMC 2ème partie : configuration de Kodi

2
48

Après le précédent article d’installation, on se retrouve pour ce second billet consacré à la configuration du médiacenter OSMC.

1 VÉRIFICATION DE L’INSTALLATION

Afin de vérifier que l’installation s’est bien déroulée, branchez un clavier et une souris USB à votre Raspberry, branchez le ensuite à une télé ou via un écran à l’aide du câble HDMI. Enfin, branchez aussi votre Raspberry à internet en utilisant un câble Ethernet. Une fois que tout est branché, vous pouvez alimenter le Raspberry.
REMARQUE : Assurez vous de bien brancher le câble HDMI avant d’alimenter votre Raspberry.
Lors du premier démarrage, vous devriez avoir les écrans suivants, c’est normal, l’installation d’OSMC est en train de se finaliser.
Patientez quelques secondes le temps que le Raspberry redémarre. Une fois redémarré et après quelques minutes vous devriez avoir cet écran qui s’affiche :

Si c’est le cas, cet écran est l’écran permettant la configuration initiale d’OSMC. Nous allons donc voir ensemble quel sont les points à configurer pour avoir un OSMC fonctionnel.

2 CONFIGURATION DE BASE DE OSMC

Si tous s’est bien passé vous pouvez continuer ce chapitre Configuration de OSMC. Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir accéder à votre Raspberry pour modifier quelques fichiers, pour cela rendez-vous au chapitre Accéder aux fichiers sur le Raspberry.

CONFIGURATION INITIALE

Si vous avez l’écran précédent affiché, un clavier et une souris de branchés, vous allez pouvoir configurer OSMC. Dans un premier temps, nous allons choisir la langue d’OSMC, à l’aide des flèches du clavier sélectionnez «Français» comme illustré ci-dessous :
Appuyer alors sur Entrée. Un écran de confirmation vous sera alors présenté, choisissez «Yes»:

La seconde étape va être la configuration de ce que l’on appelle la timezone, ou si préférez, le créneau horaire. Toujours à l’aide des flèches du clavier, sélectionnez «Europe» dans la première colonne, puis «Paris» dans la seconde colonne comme illustré ci-dessous et appuyez sur Entrée.

La troisième étape est la configuration du nom de votre Raspberry, si vous le souhaitez, vous pouvez le changer en sélectionnant «current name: osmc» ou vous pouvez le laisser tel quel. Dans ce tutoriel, nous allons le laisser tel quel et aller directement sur «accept».

L’étape suivante consiste à autoriser la connexion SSH, qui est une façon de communiquer avec votre Raspberry Pi à distance (cela sera utile dans le chapitre Accéder aux fichiers sur le Raspberry). Assurez-vous simplement que le service SSH soit bien à «enable» comme dans l’exemple ci-dessous :

L’étape suivante vous laisse le choix de l’affichage à utiliser par OSMC, dans le cadre de ce tutoriel, nous choisirons l’interface classique comme illustré ci-dessous :

L’écran suivant vous demande alors si vous voulez vous inscrire à la newsletter, choisissez alors «No thanks».

Enfin, la configuration initiale est presque terminée. Vous aller arriver sur cet écran vous informant que vous pouvez enfin utiliser votre Raspberry Pi :

Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur «Entrée» pour accéder à l’interface de OSMC.

3 CONFIGURATION AVANCÉE DE OSMC

3.1 FINALISATION DU PARAMÉTRAGE DE OSMC

Avant de pouvoir commencer à utiliser OSMC, il reste quelques réglages à faire. Pour cela, à partir du menu principal, cliquez sur l’icône d’engrenage en haut à gauche comme illustrer par l’image qui suit.

Vous devriez arriver dans un menu ressemblant à celui présenté dans l’image suivante. Dans un premier temps sélectionnez le menu «Paramètre d’interface».

Vous constaterez que quelques éléments de ce menu ne sont pas bon, notamment la disposition du clavier ainsi que le pays. Nous allons donc y remédier. Pour cela cliquer d’abord sur «english QWERTY».

Cela va faire apparaître une fenêtre avec plein de disposition différentes, descendez dans la liste jusqu’à trouver «français AZERTY», cliquez dessus pour le sélectionner. Puis cliquez sur «

english QWERTY» pour le désélectionner. Afin de savoir si vous avez la bonne configuration, une fois les langages sélectionnés et désélectionnés, utilisez les touches directionnelles du clavier pour que l’élément en surbrillance ne soit plus sur les dispositions possibles. Vous devez avoir quelque chose ressemblant à l’image qui suit.

Attention, il est possible que les deux dispositions soit sélectionnées, comme dans l’image suivante. Si tel est le cas, alors il vous faudra cliquez sur «english QWERTY» pour le désélectionner. Appuyer ensuite sur «OK» pour valider votre choix. Cliquez ensuite sur «Belgique» pour changer le pays.

Comme précédemment, une fenêtre va apparaître avec une liste de pays disponible, chercher puis cliquez sur «France».

Une fois revenu à l’écran précédent, vous pouvez appuyer sur la touche «Echap» de votre clavier pour revenir à l’écran des paramètres de OSMC. La finalisation de la configuration principale d’OSMC est terminée, mais libre à vous de naviguer dans ce menu si vous voulez paramétrer plus finement OSMC.

3.2 INSTALLATION DE PLUGIN

Nous allons donc maintenant voir comment installer des plugins dans OSMC. Dans le cadre de ce tutoriel, nous allons voir comment installer le plugin Youtube, vous permettant de voir les vidéos du site web directement dans OSMC.
Pour cela, à partir de l’écran principal, cliquez sur extension dans le menu de gauche comme illustré par l’image ci-dessous.
Cliquez ensuite sur l’icône de boite ouverte en haut à gauche comme illustré ci-dessous.
Dans le menu suivant, sélectionnez, «Installer depuis un dépôt».
Le menu suivant vous présente les différents types de plugins que vous pouvez installer. Dans le cadre de notre exemple, le plugin de Youtube est un plugin permettant de regarder des vidéos, cliquez donc sur «Extension Vidéos».

Vous arriverez sur une longue liste de plugins qu’il vous sera possible d’installer. Cette liste est triée par ordre alphabétique, cherchez Youtube, qui devrait se trouver à la fin de la liste et cliquez dessus.

Sur l’écran suivant, cliquez sur «Installer».

A partir de ce moment OSMC va télécharger puis installer le plugin, il faudra un peu de patience. Une fois l’installation terminée, dans la liste des plugins disponibles, vous devriez avoir quelque chose ressemblant à l’image suivante.

Vous pouvez maintenant appuyer plusieurs fois sur la touche «Echap» de votre clavier pour revenir à l’écran principal. Dans le menu de gauche, à l’aide des touches directionnelles du clavier, descendez jusqu’à «Extension», vous constaterez que la partie de droite à changée et affiche désormais le plugin que nous venons d’installer.

Vous savez maintenant comment installer un plugin dans OSMC. Libre à vous de parcourir la liste des plugins disponible en répétant les précédentes étapes pour en installer d’autres.

C’est la fin de ce billet. Dans le prochain article nous verrons comment ajouter des médias à notre médiacenter.
N’hésitez pas à laisser des commentaires.