Archives

Installation de Jeedom

Bonjour et bienvenue pour ce nouveau billet.
Nous allons présenter ici la solution technique retenue pour accueillir le coeur de notre domotique.
Je vous ai précédemment exposé mon choix qui s’est porté sur la solution JEEDOM, puis nous avions déjà installé et configuré notre première brique S.A.R.A.H. qui sera l’interface vocale de JEEDOM.
Afin de débuter avec Jeedom nous avons passé en revue les différentes possibilités (achat d’une jeebox sur le site officiel, synologie,DIY,…).
Je m’intéressais depuis quelques temps au raspberry pi, mais si, vous voyez ce petit ordinateur à peine plus gros qu’une boîte d’allumette qu’on trouve pour une trentaine d’euros. Je ne suis pas parti sur le tout dernier modèle puisqu’il n’était pas encore sorti.

La base matérielle

J’ai donc acquis un modèle B+ avec carte micro sd et 512 mo de mémoire (le pi2 ayant toujours la carte micro sd mais 1go de ram).
Dans le cas où les performances seraient insuffisantes avec ce B+, l’upgrade se fera simplement et ce raspberry se verra réutilisé. Serveur owncloud, squeezebox, xbmc, serveur mail, asterisk, firewall, …les possibilités sont nombreuses. De même on peut en faire un appareil photo ou encore un projet que je vous exposerai prochainement : un portier de villa NovoSIP que je vais tester grâce à la société Oyoma. Avec un développeur actif sur jeedom nous tenteront de faire un plugin permettant de l’utiliser au travers Jeedom.

Revenons sur la partie matériel à mettre en oeuvre pour notre Jeedom.

En complément au raspberry Pi (disponible dans la boutique en ligne) il nous faudra donc :

  • 2 cartes SD 8G Trasncend TS8GUSDHC10E à 6 € pièce (exemple ici)
  • une alimentation 5V 2A à 9€ (exemple ici) pour notre Raspberry
  • un boitier pour le Raspberry à 7€ (exemple ici)
  • un dongle WiFi Edimax EW-7811UN à 13€ (exemple ici)
  • une batterie USB externe TeckNet PowerBank 9000mAh à 25 € (exemple ici)
  • un câble double usb en Y <=> mini usb à 8€ (exemple ici)
  • un lecteur de carte micro SD USB à 6€ (exemple ici)

Il faut alors choisir la ou les technologies que nous allons déployer pour les équipements. Jeedom en supporte un nombre grandissant.

Les protocoles

Les plus populaires sont Rfxcom qui nécessite l’ajout d’une carte usb RFXtrx433E (ici) pour environ 109€ de plus à notre solution ainsi qu’un plugin dans jeedom (3€). Les équipements seront ensuite d’un coût d’une trentaine d’euros par modules.

Pour moi, l’inconvénient sera le manque de retour d’état des modules. J’y passerai peut être pour certains besoins (sondes de températures externe par exemple) mais pas pour débuter. De même sachez que n’ayant pas besoin d’associations, vos voisins équipés de la même carte peuvent rajouter les équipements.

Enfin je fais une transition sur un dernier point « faible » à mon sens qui sera un point positif de l’autre technologie que je retiens, le z-wave : le maillage. En effet, sur de grands volumes ou pour les habitations à étages, on se retrouve confronté à un problème de portée qui nécessite, lorsque c’est possible de déplacer le coeur de notre domotique avec le protocole rfxcom. Et il n’est pas impossible que certains équipements se retrouvent trop loin.

Le Z-Wave

Avec le z-wave, les modules alimentés, tels que les wall plugs ou modules de gestion de radiateurs, variateurs, etc.. deviennent des passerelles relais pour améliorer la communication entre équipements et le contrôleur.

La mise en oeuvre du zwave dans notre configuration se fera par deux options possibles.

Une carte usb Aon Labs DSA02 par exemple. Son avantage est qu’elle est auto alimentée lorsqu’on la débranche et permet de se rapprocher pour inclure un équipement et de donner la configuration du module à jeedom une fois qu’on la rebranche.

Une carte Razberry qui s’insère sur les ports GPIO du Raspberry et rentre dans le boitier.

J’ai retenu cette solution pour son côté plus esthétique (WAF oblige) mais aussi car avec la batterie externe de notre configuration, on peut également rapprocher Jeedom du détecteur lors de son inclusion.

La dernière raison est liée au support du zwave (Razberry) par un module gratuit tandis que la clé usb nécessite un plugin openzwave payant (7€) et une nécessité d’avoir les modules zwave réécrits par les devs dans jeedom.

Christophe

Je m'appelle Christophe, j'ai 45 ans et suis habitant de la région parisienne. Je travaille dans le monde de l'informatique et plus particulièrement des SSII depuis une vingtaine d'années. Passionné de technologies depuis la fin de mes études, je m'intéresse énormément à la domotique et aux objets connectés.
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité